L’apport du cyclorama.
Support esthétique ou temporalité de l’histoire ?